Voici l’expression la plus mal utilisée de la langue française.

Il y a une constante avec cette expression : dès que le temps est gris, tout l’entourage des mariés, pour rassurer le couple leurs dit “Hey! C’est pas grave! Mariage pluvieux, mariage heureux!”. C’est tellement dit et répété que les mariés ont une overdose de cette expression. Et c’est tellement faux de l’utiliser à ce moment là.

Je vais profiter de vous raconter la journée de mariage de Barbara et Sébastien dont j’ai fait le reportage photo pour vous parler de cette expression.

Alors, mariage plus vieux ou mariage pluvieux?

L’expression est “mariage plus vieux, mariage heureux”. La raison est qu’un mariage entre deux personnes plus âgées est censé être plus heureux car on a déjà de l’expérience dans la vie ce qui nous permet de mieux choisir son partenaire. Cependant, on l’écrit peu et on l’entend sans trop savoir pourquoi. On transmet donc l’expression par voie orale ou on pense plus à un mariage pluvieux plutôt que plus vieux qui n’a de nos jours pas trop de sens. vous pouvez retrouver l’explication de cette expression sur le mariage plus vieux ici.

Quand j’entend un invité dire pour la énième fois aux mariés “Hey mariage heureux, mariage pluvieux” j’ai tendance à me mettre entre les mariés lassés d’entendre cette rengaine et l’invité pour lui expliquer et pour redonner de l’air au couple.

Un mariage sous la pluie, à Saint saturnin

Barbara et Sébastien se sont mariés à Saint-Saturnin comme pour le mariage d’Angélique et Samuel. On a eu de la chance côté météo pendant la majeure partie de la journée. Puis, on s’est adapté quand il a plu.

La météo a été menaçante mais il n’y a pas eu de pluie jusqu’en milieu d’après midi. Cette météo a forcément mis à rude épreuve la patience de la mariée. Bien sûr, elle voulait un temps superbe pour leur mariage et était donc tendue. J’ai passé du temps, surtout le matin à la détendre en lui expliquant à quel point la journée serait belle quelle que soit la météo.

Une mission double pour moi : un beau reportage photo et un accompagnement des mariés

A la sortie de l’église, il ne pleuvait toujours pas. On a donc voulu aller dans un lieu que j’avais repéré pour avoir fait les photos de groupe du mariage de Françoise et Alain. Une fois arrivé, on commence à se garer, la pluie arrive. Une pluie fine d’abord puis ensuite, une très forte averse. Impossible alors de faire des photos. Mon appareil photo est tropicalisé mais pas étanche. Tremper les mariés et leurs invités permettrait d’avoir des photos de groupes originales, mais original ne veut pas dire que c’est une bonne idée. Barbara, la mariée, vient donc me voir pour me demander quoi faire. La solution que je propose : puisque il va pleuvoir entre vingt et trente minutes, et que la salle des fêtes est à 20 minutes aussi, autant être sur la route pendant qu’il pleut. On trouvera toujours un endroit pour faire les photos de groupes.

C’est comme ça qu’on est arrivé en avance à la salle des fêtes. La pluie a continué encore un moment mais, nous avons fait les photos de groupe puis toutes les autres ensuite.

Un mariage d’une simplicité extraordinaire

Les couleurs de ce mariage était blanc et rouge. La salle des fêtes était simplement décorée, comme à leur image. C’était à tel point que, fait assez inédit pour un mariage, il n’y avait pas de plan de table. Peut importe, tout le monde a pu s’installer par affinité.

S’en est suivi pendant le repas d’un discours émouvant de la part de la mère de la mariée, puis de chansons en leur hommage.

L’ouverture du bal par les mariées était très belle aussi. Il est important mais difficile de réussir les photos à ce moment là car il y a peu de lumière qu’il faut savoir capter afin de faire ressortir tout l’émotion du moment.

Les invités les ont ensuite rejoints pour danser toute la nuit et les accompagner dans leur fête.

Je vous invite à découvrir ce que je vous propose sur ma page dédiée au mariage.